Sélectionner une page

Les méthodes douces en médecine esthétique

7 Jan 2019 | Médecine esthétique

Vallée des larmes, rides du lion, rides d’amertume, pattes d’oie, les signes du temps ont parfois des noms insolites. Une chose est sûre, ils sont inéluctables et face au miroir cela peut devenir une obsession. Alors peut-on retrouver une seconde jeunesse sans piqûre ni scalpel ? Aujourd’hui, certains professionnels utilisent des méthodes douces et abordables. Sont-elles efficaces ? La CRPCE vous donne son avis sur ces différentes méthodes douces pour préserver sa jeunesse.

L’électro acupuncture et la radiofréquence

La radiofréquence utilise des électrodes qui vont diffuser un courant de faible intensité pendant une demi-heure. La peau est transparente au courant de radiofréquence, l’intérêt de cette technique est qu’on peut agir sur la peau en profondeur, le collagène, le tissu et le derme profond. La température monte jusqu’à 40 degrés. C’est à cette température que la peau se régénère. Les premiers résultats apparaissent au bout de trois semaines mais déjà à la fin de la séance, on peut constater un réel effet bonne mine.

Agir sur la peau en profondeur, c’est aussi le principe du méso-laser. L’idée est d’hydrater. Le laser à très faible puissance ouvre les pores de la peau. Le médecin esthétique crée grâce au laser des micro trous très superficiels pour ouvrir la peau et les principes actifs vont pénétrer jusqu’à leur cible au niveau du derme. Les produits injectés, acide hyaluronique ou antioxydants sont déposés sur la peau. L’électro acupuncture a un effet anti âge. Quelques aiguilles sont plantées à des points bien précis. Elles sont ensuite reliées au courant électrique qui stimule les muscles du visage. Cette méthode est destinée aux personnes qui n’ont pas encore besoin de lifting et qui veulent prévenir les effets du vieillissement et donc retarder l’échéance d’un traitement chirurgical.

L’avis de la Clinique des Champs Elysées est de choisir cette technique lorsqu’on a entre 30 et 50 ans. Le mot lifting peut faire peur et beaucoup de patients préfèrent essayer des techniques simples sans opération et sans anesthésie. Cela rassure les patients d’autant que les résultats sont rapidement visibles.

Les signes de l’âge se voient aussi sur le corps

Poignées d’amour, petit ventre, la cryolipolyse permet de traiter ces petits défauts. Pendant deux heures, une machine refroidit la peau à -15°. A cette température les cellules graisseuses sont détruites et s’évacuent naturellement au bout de trois semaines.

Cette méthode est sans danger pour la peau. Il y a une membrane qui permet de la protéger. Le patient peut retourner travailler dès le lendemain. Cette méthode est très appréciée car elle n’entraîne aucune gênes dans le quotidien du patient. Il n’y a pas de rendez-vous avec l’anesthésiste, pas d’intervention chirurgicale et pas de risques liés à une opération ou à une anesthésie. Le traitement se fait en une seule fois.