Sélectionner une page

Comment réduire la transpiration excessive ?

29 Déc 2018 | Sudation

La transpiration excessive entraîne de nombreux complexes et elle est très handicapante au quotidien pour les personnes qui en souffrent. Elle est également nommée hypersudation ou hyperhidrose. La Clinique des Champs Elysées vous donne son avis sur les différents traitements qui existent sur le marché pour lutter contre la transpiration excessive.

Hypersudation et hyperhidrose

Une hyperhidrose favorise l’apparition des mycoses et des verrues. L’hypersudation entraîne une certaine gêne en société. Normalement, le corps est censé ne produire pas plus de 0.5 litres de sueur par jour sauf en cas d’effort physique soutenu. La transpiration excessive peut être localisée ou généralisée. Dans la plupart des cas, elle concerne les mains, les pieds et les aisselles. Lorsqu’elle est généralisée, elle est la conséquence d’une maladie infectieuse, endocrinienne ou neurologique.

L’hypersudation généralisée peut être la conséquence d’un surpoids, de la ménopause, de l’obésité et de la prise de certains médicaments.

Des solutions existent

Aujourd’hui, la médecine propose plusieurs traitements pour soigner l’hyperhidrose. Votre médecin peut vous prescrire un traitement médicamenteux à prendre oralement, et des traitements à appliquer localement composés de sels d’aluminium. Malheureusement, ces traitements ne sont pas entièrement efficaces. Une solution plus radicale consiste à pratiquer une intervention chirurgicale qui se pratique sous anesthésie générale. Cette opération consiste à couper dans le thorax les nerfs responsables de l’hypersudation au niveau des aisselles et des mains. Cette technique entraîne une hypersudation d’autres parties du corps.

Le traitement par injection de toxine botulique

Enfin, la méthode la plus efficace qui fonctionne dans la plupart des cas est l’injection de toxine botulique. L’avis de la CRPCE est qu’elle est particulièrement recommandée pour traiter l’hyperhidrose des aisselles. Cette intervention peut être prise en charge par l’assurance maladie si vous obtenez l’accord préalable délivré par le médecin conseil. Le traitement par injection de botox dans les mains ou la plante des pieds n’est quand à lui pas remboursé par l’assurance maladie. Ce sont les hommes qui font le plus appel à cette technique de médecine esthétique.

Le Botox agit en bloquant les muscles qui contractent les glandes sudoripares. Ainsi, la partie du corps traitée produit moins de sueur. Les résultats après le traitement dure environ six mois.
Il existe également la technologie MiraDry qui utilise les micro ondes pour détruire 80% des glandes sudoripares situées sous les bras. Cette technique est particulièrement appréciée car elle supprime également les odeurs gênantes liées à cette transpiration excessive. Dans la plupart des cas, une seule séance suffit. Ces ondes diffusent une chaleur de soixante degrés sur quatre millimètres de profondeur. Elle préserve les tissus environnants. Le Miradry entraîne une diminution de la pilosité sous les aisselles de 60%.

Vous connaissez à présent les différentes techniques pour traiter vos problèmes de sudation excessive, en fonction de vos besoins et de votre budget, vous trouverez le traitement le plus adapté à votre situation.